Pénicaud épinglée par la HATVP quitte le forum de Davos
Pénicaud épinglée par la HATVP quitte le forum de Davos

Après l’affaire Delevoye, la ministre du Travail a abandonné son siège bénévole au conseil d’administration de la fondation, révèle « Le Monde ».

Se pliant à la loi, la ministre, qui disposait d’un délai d’un mois pour en informer la HATVP, l’a fait le 28 novembre en modifiant sa déclaration d’intérêts initiale, comme le confirme son cabinet au « Monde ». L’autorité a délibéré mais a rendu mercredi un avis d’incompatibilité sur cette fonction, avis négatif dont a immédiatement été informée Muriel Pénicaud.

Cette demande de la HATVP s’inscrit dans le cadre de l’article 10 de la loi de 2013, qui dit : « Lorsqu’elle constate qu’un membre du gouvernement se trouve en situation de conflit d’intérêts, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique lui enjoint de faire cesser cette situation. »

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.