Platini nie une embauche de son fils en échange de son vote pour Qatar-2022 (détail)
Platini nie une embauche de son fils en échange de son vote pour Qatar-2022 (détail)

Les conditions de l’attribution de la Coupe du monde 2022 font toujours autant de remous. Ce dimanche, Mediapart révélait une note qui associerait l’embauche au PSG de Laurent Platini, le fils de Michel, au vote du président de l’UEFA en faveur du Qatar.

Une note d’ores et déjà saisie par la justice lors d’une perquisition effectuée en juin 2019, dans l’enquête sur la désignation du pays hôte de la Coupe du monde de football en 2022.

L’entourage de l’ex-meneur de jeu des Bleus a ainsi réagi à ces informations auprès de l’AFP. Un entourage qui “réfute totalement ces allégations” : “Comme il le répète depuis quatre ans avec constance, il n’y a eu ni sollicitation, ni transaction en quelque domaine que ce soit, concernant ses votes”, est-il indiqué, assurant également que Michel Platini “ne comprend toujours pas ce qu’il fait dans cette affaire et en a assez d’être ainsi diffamé. Il envisage désormais d’assigner ceux qui colportent ces mensonges.” Une affaire loin d’être close.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici