Procès Daval en direct : Jonathann Daval
Procès Daval en direct : Jonathann Daval "s'est moqué de nous", dénonce Jean-Pierre Fouillot

Le père d’Alexia Daval est revenu sur ces trois mois entre la mort de sa fille et les aveux de son ancien beau-fils. Trois mois pendant lesquels le couple Fouillot s’est occupé de ce dernier.

“Il pleurait avec nous tous les soirs, il avait un chagrin immense comme nous, enfin soit disant. Nous l’avons épaulé, chérit….”, se souvient Jean-Pierre Fouillot.

“Avant ses aveux, pendant 3 mois, il s’est moqué de nous, il a usé de notre bonté”, a-t-il poursuivi.

– Le père d’Alexia à la barre: “Les crises d’Alexia, à aucun moment, en dix ans de vie avec Jonathann, jamais personne n’a assisté à ces crises. Personne ne peut en parler. Elles existent uniquement sur les dires de Jonathann. Alexia était-elle sous l’emprise de médicaments ? Était-elle dans un état second lors de son massacre ? Il y a à réfléchir… Imaginer la mise à mort d’Alexia… la mise à mort de ma fille… ” La voix de Jean-Pierre Fouillot se brise.

Il poursuit : “Quand on dit qu’on a aimé une personne… Quand on dit qu’on l’aime encore… Foutaises ! Quand je l’imagine tenir Alexia par les pieds, la traîner…”

– “JE L’IMAGINE TENIR ALEXIA PAR LES PIEDS”

Jean-Pierre Fouillot, père d’Alexia :” Quand on dit qu’on a aimé une personne… quand on dit qu’on l’aime encore… Foutaises ! Quand je l’imagine tenir Alexia par les pieds, la traîner… « Pendant la reconstitution, il saisit le mannequin du véhicule par les pieds, la tête tombe sur le sol… mais moi, je ne vois pas un mannequin, je vois ma fille ! Alors qu’on ne me parle pas d’amour”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici