Roselyne Bachelot : le 7 janvier, une date de «revoyure» et non de «réouverture»
Roselyne Bachelot : le 7 janvier, une date de «revoyure» et non de «réouverture»

Invitée ce vendredi matin de BFM TV, Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, a qualifié de “crève-coeur”, la décision de prolonger la fermeture des lieux culturels pour au moins trois semaines supplémentaires. Le musées, les théâtres, les salles de spectacles, les cinémas, les opéras, ne rouvriront pas le 15 décembre.

« Ce qui serait terrible pour le monde de la culture, c’est ce qu’on appelle stop&go (…) Si on avait rouvert le 15 (décembre NDLR) pour éventuellement refermer les salles en janvier, on assassinait la culture », a estimé la ministre.

La date du 7 janvier a été évoquée lors du point hebdomadaire du gouvernement. Toutefois, la ministre a tenu à rappeler que « le 7 janvier n’est pas une date de réouverture mais une date de revoyure ».

Invité ce vendredi matin sur LCI, le porte-parole du gouvernement a indiqué de son côté « entendre le désarroi des artistes » précisant « nous allons continuer à accompagner la culture ».

« Même si tous ces établissements disposent de protocoles sanitaires, la logique que nous devons suivre est d’éviter d’accroître les flux, les concentrations, les brassages de public », avait déclaré le chef du gouvernement jeudi 10 décembre, tout en comprenant que « ces décisions sont difficiles à accepter, car il s’agit là d’activités très attendues pendant cette période de fin d’année et que ces secteurs souhaitaient pouvoir retrouver leurs publics ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici