SFR et Orange attaqués en justice pour manque de transparence (détail)
SFR et Orange attaqués en justice pour manque de transparence (détail)

Si les opérateurs téléphoniques commercialisent depuis deux mois des forfaits revus à la hausse, les clients ne savent pas toujours si la zone qui les concerne est couverte par la 5G… ou pas. La CLCV assigne deux d’entre eux pour pratiques commerciales trompeuses.

“Le consommateur, on le matraque avec le 5G en lui disant ‘il vous en faut, c’est indispensable’, s’agace Olivier Gayraud, juriste à la CLCV. Mais l’offre contractuelle n’est pas satisfaisante.”

L’association a réalisé une enquête en ligne. Sur les quelque 1.000 réponses obtenues, 73% des répondants sont très satisfaits ou plutôt satisfaits de leur réseau. Ils ne sont plus que 63% dans les départements à faible densité “ce qui pose la question de l’égalité des Français pour l’accès à ce type de service”, indique la CLCV.

Olivier Gayraud estime que les forfaits 5G sont “plus chers pour la plupart que les forfaits 4G et c’est le grand retour des offres avec engagement”, ce qui “bloque le consommateur, les pénalités de résiliation étant “très importantes”. Mais le juriste rappelle que l’Hexagone ne sera “entièrement couvert que dans dix ans, en 2030”.

Plus de 7.500 sites 5G ont été ouverts commercialement par les opérateurs depuis fin novembre en France, en dehors de Paris et des grandes métropoles, selon les données publiées le 16 décembre par l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), qui cartographie le déploiement du réseau mobile de dernière génération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici