Un haut fonctionnaire du ministère de la Culture mis en examen (détail)
Un haut fonctionnaire du ministère de la Culture mis en examen (détail)

Fétichiste de l’urine, un haut fonctionnaire du ministère de la Culture mis en examen.

En mai 2019, le « Canard enchaîné » titrait : « Le parquet saisi d’une histoire à se pisser dessus ». Cette « histoire à se pisser dessus », c’est celle d’un fonctionnaire du ministère de la Culture, sous-directeur des politiques de ressources humaines, qui a, entre 2009 et 2018, photographié et/ou intoxiqué à leur insu plus de 200 femmes aux diurétiques afin de les voir uriner devant lui.

Choquées par la légèreté du titre de l’hebdomadaire satirique, plusieurs femmes ont décidé d’aller porter plainte depuis sa publication. « Libération » a retrouvé plusieurs des victimes, qui racontent le mode opératoire de l’ancien reponsable des ressources humaines de la rue de Valois, et la difficulté de se faire entendre des policiers au moment du dépôt de plainte.

«Je sentais mon ventre gonfler, j’étais au bord du malaise», raconte Karine (prénom modifié). Sous un pont, j’ai baissé mon pantalon et ma culotte, et j’ai uriné. Pendant ce temps, il tenait son manteau devant moi pour me cacher et regardait mon visage.» Une autre, présentée comme Élise, refuse d’uriner devant Christian N. malgré son insistance, et s’écroule de douleur. Elle sera hospitalisée pendant quatre jours après ce rendez-vous pour une infection urinaire «à la limite de la péritonite», relate le quotidien.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.