AstraZeneca : des chercheurs pensent avoir trouvé la cause des thromboses (détail)
AstraZeneca : des chercheurs pensent avoir trouvé la cause des thromboses (détail)

Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont suspendu la vaccination de leur personnel avec le vaccin d’AstraZeneca après la survenue d’effets indésirables chez un pompier. Ce dernier a été hospitalisé pour une arythmie cardiaque après sa première injection.

“Par mesure de précaution, nous avons suspendu la deuxième injection du vaccin AstraZeneca”, a indiqué une porte-parole du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) à l’AFP, après qu’un pompier d’Arles, dont l’âge n’a pas été précisé, a été hospitalisé pour une arythmie cardiaque après sa première injection. Le pompier d’Arles qui a présenté une arythmie après avoir été vacciné le 8 mars “va beaucoup mieux” lundi, selon le Sdis.

Selon une source proche du dossier, cette décision ne concerne que les pompiers du département des Bouches-du-Rhône.

Emmanuel Macron a annoncé que la France allait cesser d’administrer des doses du vaccin AstraZeneca, emboitant le pas à bon nombre de pays européens qui avaient déjà suspendu la vaccination avec le sérum anglo-suédois. “L’autorité européenne rendra demain un avis sur le recours à ce vaccin. D’ici là, nous avons décidé de suspendre la vaccination avec AstraZeneca en France, en espérant la reprendre rapidement”, a déclaré le chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici