Vaccin Pfizer effet secondaire long terme : plusieurs cas d'hémophilie
Vaccin Pfizer effet secondaire long terme : plusieurs cas d'hémophilie

Trois cas d’hémophilie survenus après l’injection du vaccin de Pfizer-BioNTech, chez des personnes de plus de 75 ans, ont été détectés en France.

Un troisième cas d’hémophilie acquise survenue après le vaccin Pfizer-BioNTech a été observé en France depuis le début de la vaccination contre le Covid-19, formant un “signal potentiel” surveillé de près, selon les autorités sanitaires ce vendredi.

L’hémophilie est une maladie héréditaire récessive liée au chromosome X due à l’absence ou au déficit d’un facteur de la coagulation. Si c’est le facteur VIII qui est absent on parle d’hémophilie A, si c’est le facteur IX on parle d’hémophilie B.

L’hémophilie A touche environ 1 homme sur 6000, tandis que l’hémophilie B, plus rare, affecte 1 homme sur 30 000.

La personne hémophile ne parvient pas à former un caillot solide au cours du processus de la coagulation. Elle ne saigne pas plus qu’un autre, mais plus longtemps car le caillot ne tient pas.

Plus de 20.964.000 injections ont été faites en France au 13 mai avec ce vaccin, souligne l’Agence du médicament ANSM en publiant vendredi le 15e rapport de pharmacovigilance sur ce vaccin, couvrant la période du 30 avril au 13 mai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici