Vaccins Pfizer et Moderna : quel est le délai idéal entre les deux doses de vaccin ?
Vaccins Pfizer et Moderna : quel est le délai idéal entre les deux doses de vaccin ?

Pour éviter de se retrouver dans la même situation que l’Angleterre, qui connaît une remontée des cas après avoir privilégié les injections d’une première dose, le gouvernement réduit dès mercredi le temps d’attente entre les deux injections à 21 jours, au lieu de 35 jusqu’à présent.

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi, une réduction du délai entre deux doses de Pfizer ou Moderna à trois semaines seulement. Jusqu’ici, le délai à respecter entre les deux doses de ces vaccins à ARN messager était entre 35 et 49 jours. En réduisant l’écart entre les deux doses, le gouvernement veut accroître les prises de rendez-vous pour une première dose et accélérer la campagne de vaccination.

L’écart minimum recommandé par les laboratoires

Les délais avaient déjà été élargis, d’un minimum de 35 jours à 49 jours entre les deux doses, et l’écart va donc être “encore réduit dans la limite des 21 jours”, prévus par les recommandations des laboratoires qui produisent ces vaccins à ARN messager. L’objectif est d'”aller le plus vite possible dans les primo-injections” et de “ne pas freiner l’accès à la première dose à cause des vacances”, a souligné le ministère lors d’un point presse.

La France recevra “beaucoup de vaccins en juin”, a-t-il noté, jugeant “important que les Français soient nombreux à prendre des rendez-vous”, alors que certains centres sont ouverts en soirée et les week-ends pour faciliter la vaccination. Selon le ministère de l’Economie, un total de 23 millions de doses de vaccins, essentiellement Pfizer et Moderna, seront livrées en juin, puis la même quantité en juillet et “au moins autant en août”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici