Vidéo : Pour Nicolas Sarkozy,
Vidéo : Pour Nicolas Sarkozy, "il n'y a pas de racisme" dans la police

Après son passage dans l’émission « Quotidien », l’ancien président de la République a été accusé de racisme par plusieurs responsables politiques de gauche.

“On a peut-être le droit de dire ‘singe’ sans insulter personne.” Nicolas Sarkozy a fait un parallèle entre “singes” et “nègres”, jeudi 10 septembre, sur le plateau de l’émission “Quotidien”, sur TMC. A l’origine, l’ancien chef de l’Etat, qui avait été épinglé pour avoir utilisé le terme de “racaille” pendant sa présidence, parle de l’importance des mots en politique.

“Si on n’emploie pas des mots que les gens entendent et qui leur signifient que nous, qui sommes privilégiés, nous comprenons dans quel enfer ils vivent, à ce moment-là, si vous ne faites pas ça avec des bons mots, vous décrochez toute une partie de la population”, juge-t-il. Au passage, Nicolas Sarkozy fustige “cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes, qui n’écoutent personne”. Et de poursuivre : “On a le droit de dire singe ? Parce qu’on n’a plus le droit de dire les… On dit quoi maintenant Les Dix petits soldats, c’est ça ?”, en référence au roman d’Agatha Christie Les Dix petits nègres rebaptisé Ils étaient dix. “Elle progresse, la société”, a alors ironisé Nicolas Sarkozy.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.