Virginie Despentes signe une tribune impitoyable sur les César (détail)
Virginie Despentes signe une tribune impitoyable sur les César (détail)

La romancière apporte son soutien à Adèle Haenel et s’en prend aux César, qui ont sacré Roman Polanski vendredi soir. Une récompense dans laquelle elle voit une expression du “contrôle” des “puissants”.

“Que ça soit à l’Assemblée nationale ou dans la culture, vous, les puissants, vous exigez le respect entier et constant. Ça vaut pour le viol, les exactions de votre police, les césars, votre réforme des retraites. En prime, il vous faut le silence de victimes. – Virginie Despentes”

“Que ça soit à l’Assemblée nationale ou dans la culture – marre de se cacher, de simuler la gêne. Vous exigez le respect entier et constant. Ça vaut pour le viol, ça vaut pour les exactions de votre police, ça vaut pour les césars, ça vaut pour votre réforme des retraites. C’est votre politique : exiger le silence des victimes.” écrit Virginie Despentes, largement relayée sur internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici