Visa refusé pour le chef diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif
Visa refusé pour le chef diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif

Alors que le chef de la diplomatie européenne vient de l’inviter à se rendre à Bruxelles, le ministre iranien des Affaires étrangères s’est vu refuser un visa américain. Il prévoyait d’aller au siège des Nations unies cette semaine.

Les États-Unis, en tant que pays sur le territoire duquel est basée l’Onu, sont tenus de fournir des visas à tous les diplomates des pays membres de l’organisation. Pourtant, en 2019, Mike Pompeo avait tenté d’empêcher le Président et le chef de la diplomatie iraniens d’entrer sur le sol américain pour se rendre à l’Assemblée générale de l’Onu. Les États-Unis avaient finalement été obligés de leur fournir des visas.

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a appelé le 6 janvier les dirigeants du monde à la «retenue maximale» et à «renouer le dialogue» pour «stopper l’escalade» des tensions internationales.

«Ce chaudron de tensions mène de plus en plus de pays à prendre des décisions imprévisibles, aux conséquences imprévisibles et avec des forts risques de mauvais calculs», a-t-il dit, sans explicitement mentionner les tensions extrêmes survenues au Moyen-Orient après la mort d’un haut dirigeant militaire iranien dans une frappe américaine.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.