Actualités Coronavirus : la France est désormais au stade 3 de l'épidémie
Actualités Coronavirus : la France est désormais au stade 3 de l'épidémie

Evolution du Covid-19 En France

82,165
confirmés
6,507
décès
14,008
guéri

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la fermeture de nombreux lieux recevant du public à partir de minuit, samedi 14 mars, alors que la France fait face à l’épidémie du nouveau coronavirus. Il s’exprimait avant le point de situation quotidien du directeur général de la santé, Jérôme Salomon, depuis le ministère de la Santé, qui a annoncé que le pays se trouvait au stade 3 de l’épidémie.

Voici les principaux éléments du message du premier ministre :

«Jeudi soir, le président s’est adressé à la nation pour annoncer des mesures fortes pour freiner le Covid-19. Nous mettons tout en œuvre. Ce que nous observons, ce sont deux choses. D’une part, une accélération de la diffusion du virus et dans certaines régions une augmentation importante du nombre de personnes en réanimation. D’autre part les premières mesures prises sont imparfaitement appliquées. L’immense majorité des scientifiques le disent : la meilleur façon, c’est la distanciation sociale. Je ne vous dis pas que c’est un joli terme. Cela nous rebute parce que nous sommes un peuple joyeux. Mais nous avons vu trop de gens dans les cafés, restaurants. C’est la France que nous aimons tous mais plusieurs plusieurs semaines, ce n’est pas ce que nous devons faire.

En lien avec le président, j’ai donc décidé jusqu’à nouvel ordre la fermeture de tous les lieux accueillant du public non indispensable à la vie du pays : cinéma, bars, cinémas, discothèques. Les lieux de culte resteront ouverts mais les cérémonies sont suspendues. Tous les commerces sont fermés à l’exception des commerces essentiels : alimentation, pharmacie, banques, bureau de tabac. Tous les services publics resteront bien sûr ouverts. Tous les transport urbains continueront de fonctionner.

Je le dis avec gravité, nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures. Nous devons éviter au maximum de se rassembler, limiter le réunions amicales et familiales, n’utiliser les transports en commun que pour aller au travail (si cela n’est pas possible de le faire chez soi), pour faire ses courses essentielles et pour aller voter. Le premier tour peut avoir lieu à condition de respecter ce principe de distanciation sociale. Les opérations de vote se dérouleront comme prévu.

Les Français démontreront leur cale, leur civisme.

Il faut une action massive de télétravail pour permettre au plus grand monde de rester à domicile. Nous devons soutenir nos personnels soignants, à l’hôpital comme en ville. Tout sera mis en oeuvre, c’est notamment pour cela que les transports publics continueront à fonctionner et nous nous occuperons de la garde de leurs enfant (des soignants, ndlr). Ils seront accueillis lundi. Je sais que l’Education nationale et les mairies travaillent en ce sens. Nous devons rassurer nos soignants. Progressivement ce dispositif sera étendu à tous les personnels des services utiles à la continuité de la vie de la nation. Nous devons les aider en respectant les consignes que je viens de vous rappeler. Vous vous aidez vous mêmes mais vous les aidez. Il faut éviter que les hôpitaux soient submergés. Notre objectif est de protéger chacun d’entre nous. J’ai conscience des efforts et des sacrifices mais j’ai confiance dan la capacité des Français à comprendre la gravité du moment.»

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.