Allemagne : des agents de police soupçonnés de propagande néonazie (détail)
Allemagne : des agents de police soupçonnés de propagande néonazie (détail)

Presque trente policiers suspendus. Des perquisitions visant des policiers soupçonnés d’avoir diffusé de la propagande d’extrême droite sur des groupes de discussion ont été menées mercredi 16 septembre dans l’ouest de l’Allemagne, a annoncé le ministre de l’Intérieur de la Rhénanie du nord-Westphalie.

L’enquête pour incitation à la haine raciale notamment vise actuellement 11 fonctionnaires de police et une procédure disciplinaire a été engagée contre 29 policiers au total, qui ont été suspendus.

Dans des groupes de discussion sur la messagerie Whatsapp, une centaine de photos d’Adolf Hitler et de croix gammées ont été découvertes, ainsi que des drapeaux du IIIe Reich et un montage montrant un réfugié dans une chambre à gaz d’un camp de concentration.

Le ministre régional de l’Intérieur qualifié ces faits de “honte pour la police de Rhénanie du nord-Westphalie”. “Les extrémistes de droite et les néonazis n’ont absolument rien à faire […] dans notre police”, a-t-il déclaré à Düsseldorf, la capitale de ce land (État régional), devant la presse.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.