Coronavirus France EN DIRECT : suivez l’évolution de la situation Samedi 30 Mai
Coronavirus France EN DIRECT : suivez l’évolution de la situation Samedi 30 Mai

C’était une denrée rare depuis le début du confinement mi-mars : les masques dits “grand public” sont arrivés dans les rayons des enseignes de la grande distribution. En revanche, il n’y aura que peu de masques chirurgicaux en vente ces premiers jours car les arrivages vont se faire tout au long de la semaine, afin que le maximum de Français puissent être équipés d’ici le 11 mai.

– L’Elysée a informé, ce dimanche soir, que la France n’imposerait pas de quarantaine à “toute personne, quelle que soit sa nationalité, en provenance de l’UE, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni.

La veille, le ministre de la Santé Olivier Véran avait affirmé que les mesures de quarantaine, prévues dans le projet de loi de prolongation de l’état d’urgence sanitaire, s’appliqueraient “aux personnes entrant sur le territoire national ou arrivant dans un territoire d’Outre-mer” ou en Corse.

– PSA prévoit un redémarrage « progressif et sécurisé » de plusieurs de ses usines françaises à partir du 11 mai, essentiellement des sites de mécanique et dans des volumes assez faibles, a déclaré une source syndicale à l’agence Reuters. Le groupe veut relancer des usines comme Douvrin et Trémery (moteurs), Metz (boîtes de vitesses) et Mulhouse (fonderie).

– Les règles du déconfinement se précisent pour les entreprises

Distances entre salariés, désinfection des locaux, fourniture de masques de protection… A une semaine du déconfinement, les règles de reprise d’activité se précisent pour les entreprises, impatientes de redémarrer mais inquiètes de l'”insécurité juridique” qui pèse sur les employeurs.

Selon un “protocole national de déconfinement”, basé sur des critères “universels” et diffusé dimanche par le ministère du Travail, confirmant une information du JDD, les mesures imposées “nécessitent un travail de réflexion préalable, conduit dans un cadre concerté afin de garantir leur faisabilité”.

Si les entreprises, commerces et établissements accueillant du public veulent faire revenir leurs salariés à partir du 11 mai, ils doivent en premier lieu prévoir l’instauration d’un espace minimum de 4 m2 par salarié, avec une gestion des flux et des sens de circulation pour éviter les croisements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici