Coronavirus : Des projections font craindre une 3e vague en janvier
Coronavirus : Des projections font craindre une 3e vague en janvier

Les mauvais chiffres et la crainte d’une flambée de l’épidémie après les fêtes de fin d’année poussent la plupart des pays à adopter de nouvelles mesures de restriction contre le coronavirus.

Londres referme ses pubs, l’Allemagne ses magasins et le Danemark ses écoles: de nouvelles batteries de restrictions s’abattent mercredi sur plusieurs pays européens pour juguler un niveau de contaminations au Covid-19 jugé préoccupant à l’approche des fêtes de Noël.

La pandémie a fait au moins 1,62 millions de morts dans le monde, avec près de 73 millions de cas diagnostiqués.

Quasi confinement en Allemagne et aux Pays-Bas

Confrontée à une deuxième vague épidémique beaucoup moins maîtrisée qu’au printemps, l’Allemagne impose mercredi la fermeture des commerces jugés “non-essentiels” jusqu’au 10 janvier. L’annonce a provoqué un choc dans un pays où les commerces n’avaient pas été fermés depuis la première vague de la pandémie au printemps.

“La période la plus importante de l’année va tourner au fiasco”, a apostrophé le président de la fédération des commerçants (HDE), Stephan Genth. A Berlin, les habitants se sont précipités pour faire la queue devant les magasins du centre-ville pour faire leurs achats de Noël avant la fermeture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici