Couvre-feu élargi, relance de l'application TousAntiCovid
Couvre-feu élargi, relance de l'application TousAntiCovid

Lors d’un nouveau point presse, organisé le 22 octobre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le couvre-feu allait être étendu et s’appliquer, dès ce vendredi minuit, à 38 nouveaux départements. Au total, 54 départements et un territoire d’outre-mer (la Polynésie française) seront donc soumis à la règle du couvre-feu de 21h à 6h, soit 46 millions de Français. Ce couvre-feu restera en vigueur pour une durée de 6 semaines “normalement” a confié Jean Castex. Dans ces nouveaux départements, les règles seront les mêmes que dans les 9 métropoles où ce dispositif est déjà en place. Des dérogations pour circuler lors de ce couvre-feu seront donc possibles, mais devront être justifiées par des attestations.

Les départements déjà concernés par les mesures de couvre-feu :

Bouches-du-Rhône
Essonne
Haute-Garonne
Hauts-de-Seine
Hérault
Isère
Loire
Nord
Paris
Rhône
Seine-et-Marne
Seine-Maritime
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Val-d’Oise
Yvelines

Les 38 départements et territoires d’outre-mer nouvellement concernés par les mesures de couvre-feu :

Ain
Alpes-Maritimes
Ardèche
Ardennes
Ariège
Aube
Aveyron
Bas-Rhin
Calvados
Corse-du-Sud
Côte d’Or
Drôme
Gard
Hautes-Alpes
Haute-Corse
Haute-Loire
Hautes-Pyrénées
Haute-Savoie
Haute-Vienne
Ille-et-Vilaine
Indre-et-Loire
Jura
Loiret
Lozère
Maine-et-Loire
Marne
Meurthe-et-Moselle
Oise
Pas-de-Calais
Puy-de-Dôme
Pyrénées-Atlantiques
Pyrénées-Orientales
Saône-et-Loire
Savoie
Tarn
Tarn-et-Garonne
Var
Vaucluse
Polynésie Française

– Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, a estimé vendredi « possible » que la « deuxième vague » du Covid-19 en France « soit pire que la première », soulignant que la situation était « redoutable pour chacun d’entre nous ». « Il y a beaucoup de personnes positives, contaminantes, qui sont dans la rue sans le savoir et sans que personne ne le sache, probablement trois fois plus » que les 30 000 cas annoncés chaque jour par Santé publique France, a-t-il estimé. « Le virus est redoutable […], on peut l’empêcher de circuler mais en faisant beaucoup plus attention que ce qu’on fait aujourd’hui. ».

– La dernière version de l’application de traçage, rebaptisée « Tous anti-covid », est disponible depuis ce jeudi 22 octobre, enrichie d’informations pratiques. Un nouveau pari pour convaincre des Français dubitatifs de l’utiliser.

Pour le gouvernement, un tel outil numérique est efficace comme geste barrière. Il a donc décidé de le moderniser, en lien étroit avec des médecins et des patients. Ainsi est née TousAntiCovid. « Le numérique est partout dans la vie quotidienne. Il serait impensable de ne pas s’en servir contre l’épidémie », insiste Olivier Véran.

TousAntiCovid est téléchargeable sur smartphone, via IOS et Androïd (si vous avez déjà Stop Covid, une mise à jour suffit). Elle permet aux utilisateurs apprenant leur contamination d’alerter des personnes – qui auront préalablement téléchargé l’appli – croisées au cours des jours précédents, à un mètre de distance, durant quinze minutes. Ces cas contacts potentiels pourront ainsi consulter un médecin, se faire dépister, s’isoler… Afin de casser les chaînes de transmission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici