"Deal" ou "no deal": nouveau jour J pour la négociation post-Brexit (détail)

Un dernier effort pour tenter d’arracher un accord… A moins de trois semaines de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, Londres et Bruxelles entament d’ultimes discussions dans l’espoir d’éviter un “no deal” qui semble, à mesure que les jours passent, de plus en plus probable.
Des obstacles infranchissables ?

Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne, rencontre ce lundi les représentants permanents des 27 à Bruxelles pour les informer de l’état des négociations qui sont au point mort. Elles butent toujours sur trois points principaux : les droits de pêche, le règlement des différends commerciaux et les moyens de lutter contre la concurrence déloyale.

“Ce que nous voulons, c’est un bon accord, un accord qui respecte ces principes de fair-play économique, ces principes de gouvernance__aussi, a souligné Charles Michel, le président du Conseil européen sur France Info. L__a gouvernance, c’est quoi : en cas de litige, il faut être certain qu’on puisse résoudre ce litige, c’est aussi un des points qui est difficile, qui fait l’objet de discussions.”

Ce que nous voulons, c’est un bon accord qui respecte ces principes de fair-play économique, ces principes de gouvernance aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici