Découverte des plus anciens vestiges d'Homo sapiens d'Europe en Bulgarie
Découverte des plus anciens vestiges d'Homo sapiens d'Europe en Bulgarie

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
188,882
+257
décès
28,802
+31
guéri
68,355
Active
91,725
Last updated: 31 mai 2020 - 23 h 38 min (+02:00)

Une seule dent et quelques fragments d’os trouvés dans une grotte en Bulgarie prouvent que les humains modernes ont atteint l’Europe il y a plus de 45 000 ans, soit 5 000 ans plus tôt que ce qu’on imaginait jusqu’à présent.

« Il s’agit de la période de la première arrivée d’Homo sapiens sur le territoire européen depuis le Moyen Orient et de sa cohabitation avec les Néandertaliens qui a duré pendant 5.000 à 10.000 ans », a expliqué à l’AFP Nikolay Sirakov, l’un des responsables des fouilles et professeur à l’Institut d’archéologie de l’Académie bulgare des sciences. « La science estimait que ces événements s’étaient déroulés sur une période datant d’il y a 38.000 à 42.000 ans. Nous avons prouvé qu’ils avaient eu lieu plus tôt », a-t-il ajouté.

Les vestiges de Bacho Kiro « sont le plus ancien exemple européen connu attestant la présence d’Homo sapiens au Paléolithique supérieur. Arrivés en Europe il y a environ 45.000 ans, les hommes modernes ont peu à peu pris la place occupée par les Néandertaliens », décrit un communiqué du Collège de France dont deux professeurs appartiennent à l’équipe internationale ayant travaillé sur ces datations. La période de transition entre les populations de Néandertaliens et d’Homo sapiens continue de faire l’objet de nombreuses questions et cette nouvelle datation apporte de nouveaux éléments.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.