Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric enfin entendu par les juges (détail)
Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric enfin entendu par les juges (détail)

Alors que le téléphone portable de Delphine Jubillar s’est réactivé dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 février 2021, Me Philippe Pressecq et Me Alary, qui représentent la famille de la jeune femme, se sont confiés à la Dépêche sur cette mystérieuse activation.

L’information, publiée par ActuToulouse, nous a été confirmée par le parquet de Toulouse : « Il y a eu une réactivation du téléphone portable de la victime, notamment ses comptes Facebook et Messenger. » L’appareil aurait été actif pendant quelques heures, dans la soirée et dans la nuit du 9 février.

L’hypothèse avancée par certains avocats d’une activité de surveillance des enquêteurs est donc à exclure. Est-ce une preuve de vie de l’infirmière ? Une tentative de piratage ? La manipulation d’un tiers ? « C’est à devenir fou ! Cela crée des ascenseurs émotionnels chez tous les proches de Delphine, pas que chez mon client, ils y croient, un espoir renaît et puis après, il y a trois semaines de silence… », constate Me Alary, qui regrette cette « fuite ». « Essayons de garder la tête froide dans cette affaire. »

« S’il s’agit bien du téléphone, c’est une vraie nouvelle ! se réjouit Me Philippe Pressecq, avocat de six proches de Delphine Jubillar. Cela peut laisser supposer qu’elle est vivante : A-t-elle disparu volontairement ? Est-elle séquestrée ? », s’interroge-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici