EDF estime à 7,5 milliards le coût de nouveaux EPR (détail)
EDF estime à 7,5 milliards le coût de nouveaux EPR (détail)

EDF évalue à au moins 7,5 milliards d’euros le coût unitaire d’éventuels nouveaux EPR, soit plus du double du prix initial du réacteur nucléaire de troisième génération de Flamanville qui a accumulé les déboires, selon la teneur d’un document interne révélée samedi par Le Monde.

Contacté par l’Agence France-Presse samedi matin, EDF s’est refusé à tout commentaire. Le ministère de la Transition écologique, chargé du dossier, a rappelé pour sa part les propos de la ministre Élisabeth Borne selon qui la construction de nouveaux EPR ne constitue qu’un « scénario parmi d’autres » et qu’une décision ne sera prise qu’à l’issue de la mise en service de Flamanville (Manche).

Lancé en 2006, et devant initialement entrer en service en 2012 pour un coût de 3,3 milliards d’euros, le premier réacteur français de troisième génération a subi revers sur revers. Son démarrage est désormais prévu fin 2022 et son coût a été réévalué à 12,4 milliards d’euros.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.