Emmanuel Macron face au Congrès des maires de France (détail)
Emmanuel Macron face au Congrès des maires de France (détail)

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
172,377
décès
30,029
guéri
78,597
Active
63,751
Last updated: 15 juillet 2020 - 0 h 38 min (+02:00)

Après les critiques formulées par André Laignel et François Baroin, le chef de l’État a insisté sur les “actes” du gouvernement. Sans essuyer de sifflets.

Accompagné d’une délégation de ministres (Sébastien Lecornu, Jacqueline Gourault, Christophe Castaner) – aux aguets sur les dossiers qui préoccupent les édiles – le chef de l’Etat s’est présenté devant une assistance qui lui a réservé un accueil réservé – et qui en avait gros sur le cœur. Comme en a témoigné dès son arrivée le silence de plomb qui a suivi son apparition sur les écrans géants.

Une certaine tension, ressentie dès les propos liminaires des figures de l’Association des maires de France (AMF), André Laignel et François Baroin. « Si le ton a changé, le fond est le même. Il semble que nous ne serions plus trop nombreux, dépensiers, clientélistes mais les fantassins de la République », tacle le premier, vice-président exécutif de l’AMF, en quête d’actions et non de paroles.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.