Emmanuel Macron face au Congrès des maires de France (détail)
Emmanuel Macron face au Congrès des maires de France (détail)

Après les critiques formulées par André Laignel et François Baroin, le chef de l’État a insisté sur les “actes” du gouvernement. Sans essuyer de sifflets.

Accompagné d’une délégation de ministres (Sébastien Lecornu, Jacqueline Gourault, Christophe Castaner) – aux aguets sur les dossiers qui préoccupent les édiles – le chef de l’Etat s’est présenté devant une assistance qui lui a réservé un accueil réservé – et qui en avait gros sur le cœur. Comme en a témoigné dès son arrivée le silence de plomb qui a suivi son apparition sur les écrans géants.

Une certaine tension, ressentie dès les propos liminaires des figures de l’Association des maires de France (AMF), André Laignel et François Baroin. « Si le ton a changé, le fond est le même. Il semble que nous ne serions plus trop nombreux, dépensiers, clientélistes mais les fantassins de la République », tacle le premier, vice-président exécutif de l’AMF, en quête d’actions et non de paroles.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.