Explosion de la rue de Trévise à Paris : la mairie et un syndic mis en examen (détail)
Explosion de la rue de Trévise à Paris : la mairie et un syndic mis en examen (détail)

La Mairie de Paris et le syndic de copropriété de l’immeuble devant lequel s’est produite l’explosion de la rue de Trévise à Paris qui a tué quatre personnes en janvier 2019, ont été mis en examen la semaine dernière.

La ville de Paris et le syndic, dont les responsabilités avaient été mises en cause dans un rapport d’experts rendu au printemps, ont été mis en examen respectivement le 8 et le 11 septembre pour « homicides et blessures involontaires » ainsi que pour « destruction, dégradation ou détérioration par l’effet d’une explosion ou d’un incendie ». L’entreprise chargée d’effectuer des travaux sur le trottoir de l’immeuble, qui s’affaissait, a pour sa part été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

La mairie va demander une contre-expertise

Le samedi 12 janvier 2019 au matin, une très forte explosion avait soufflé cette rue du IXe arrondissement, tuant quatre personnes, dont deux pompiers, blessant 66 autres et faisant quelque 400 sinistrés.

“Cette mise en examen nous permet d’avoir enfin accès au dossier et de prendre part aux investigations”, a déclaré Me Sabrina Goldman, avocate de la mairie.

Toutefois, “nous contestons complètement l’analyse et les conclusions des experts et nous estimons n’avoir commis aucune faute en lien avec cet accident”, a-t-elle ajouté. “Dans la gestion de l’affaissement du trottoir, nous considérons que les services de voirie ont travaillé dans les règles de l’art et nous sommes très dubitatifs sur l’analyse des experts qui font un lien entre l’affaissement, la fuite et l’accident”, a-t-elle expliqué, ajoutant qu’elle demanderait une “contre-expertise”.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.