Kenya : Une pilule miracle contre l'absentéisme à l'école (détail)
Kenya : Une pilule miracle contre l'absentéisme à l'école (détail)

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
192,334
+1,039
décès
30,296
+2
guéri
82,166
Active
79,872
Last updated: 4 août 2020 - 21 h 23 min (+02:00)

Une meilleure école pour moins de pauvreté en Afrique (1/4). Le pays a institué une journée nationale de traitement contre les parasites intestinaux qui gâchent la scolarité des enfants.

Une fois par an, le Kenya vit à l’heure du déparasitage. Ce jour-là, 6 millions d’élèves de 18 500 écoles reçoivent, de la main de leur instituteur, un médicament à avaler. Ce traitement, administré à tous ceux qui vivent dans des zones à risque du pays, est l’un des moyens le plus efficaces et le moins onéreux pour lutter contre l’absentéisme scolaire. Une sorte de pilule « miracle » à 0,5 dollar qui combat un mal endémique, méconnu et dont on ne parle quasiment jamais.

Lorsqu’on évoque les facteurs d’échec scolaire dans les pays en développement viennent immédiatement à l’esprit les frais de scolarité, l’accès aux livres, la proximité d’une école, notamment en zone rurale, plutôt que les parasites intestinaux. Et pourtant.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.