La grève du 5 décembre est
La grève du 5 décembre est "étrange" pour Macron (VIDEO)

Emmanuel Macron est catégorique : le mouvement de grève du 5 décembre contre la réforme des retraites, qui s’annonce pourtant très suivi, ne se résume finalement qu’à une «mobilisation contre la fin des régimes spéciaux».

Pour le chef de l’Etat, qui donnait une conférence de presse ce 22 novembre à Nesle, dans la Somme, cette journée de grève interprofessionnelle sera donc principalement le fait «de salariés d’entreprises, qui relèvent des régimes spéciaux», notamment «les grandes entreprises de transports».

“Si d’autres veulent brouiller l’exercice c’est leur responsabilité, pas la mienne”, a déclaré le chef de l’Etat. “Cela fait quelques mois que les uns ou les autres, inspirés par une logique de politique politicienne ou par une vision de la société que je ne partage pas, veulent à chaque occasion créer le désordre”. Il a jugé “étrange” une mobilisation contre une réforme “dont on ne connaît pas les termes exacts” puisqu’elle est encore en discussion.

“Le droit de manifester doit être respecté, dans un cadre, celui de la non violence. Tous ceux qui franchissent cette ligne sont les ennemis du droit de manifester. Je fais le distinguo. Toute formation politique comme toute formation syndicale s’honoreraient à exprimer clairement ce distinguo”, a-t-il répété.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.