Le nombre de fumeurs masculins en baisse pour la première fois
Le nombre de fumeurs masculins en baisse pour la première fois

Selon l’OMS, le nombre d’hommes fumeurs dans le monde devrait baisser de deux millions entre 2018 et 2020. Les femmes sont déjà, depuis plusieurs décennies, de moins en moins nombreuses à fumer.

«La baisse de la consommation chez les hommes constitue un tournant dans la lutte contre le tabagisme», affirme le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus. Elle est liée «à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac», ajoute-t-il, alors même que la Suisse est régulièrement ciblée par des acteurs pour une politique plus conciliante envers ces acteurs.

Plus d’un milliard de fumeurs masculins

Selon le rapport de l’OMS publié jeudi, les consommatrices ont largement diminué dans le monde, de 346 millions, il y a près de 20 ans, à moins de 250 millions en 2018. En revanche, les hommes, qui constituent plus de 80% des consommateurs, ont été 40 millions de plus à utiliser des produits du tabac, passant de 1,05 à 1,09 milliard. Or, ils seront plus d’un million de moins en 2020 et en recul de cinq millions d’ici 2025 pour atteindre 1,087 milliard.

Les estimations laissent penser à une diminution de 10 millions du nombre total pour les deux sexes par rapport à 2018 et une nouvelle baisse de 27 millions d’ici à 2025, où il ne devrait pas dépasser 1,3 milliard. Le rapport ne prend toutefois pas en compte les cigarettes électroniques sur lesquelles l’OMS va se prononcer en février.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.