Les avocats japonais de Carlos Ghosn jettent l'éponge
Les avocats japonais de Carlos Ghosn jettent l'éponge

Paralysées par la fuite de leur client au Liban, les équipes de défense de l’ancien patron de Renault Nissan ont annoncé, ce jeudi, leur démission au tribunal de Tokyo. Le parquet se prépare à juger seuls ses coaccusés Greg Kelly et Nissan.

«Nous avons remis au tribunal de Tokyo une lettre de démission de tous les avocats du cabinet Hironaka pour l’ensemble des affaires concernant Carlos Ghosn», a déclaré l’avocat japonais le plus en pointe dans l’affaire, Junichiro Hironaka. Pour l’instant, il n’a pas prévu de s’exprimer plus avant sur le sujet. Aucune conférence de presse n’est planifiée.

Maître Hironaka avait été nommé par Carlos Ghosn fin février 2019. Il remplaçait Motonari Otsuru, et symbolisait un changement de stratégie pour l’ancien PDG de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Plus offensif et disert que son prédécesseur, il était surnommé «l’innocenteur», au Japon, pour avoir obtenu nombre d’acquittements d’inculpés de haute volée. Il se montrait plus optimiste que maître Otsuru, et voulait approcher le dossier avec une vision «totalement différente».

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.