Les exceptions au masque obligatoire en entreprise dévoilées (détail)
Les exceptions au masque obligatoire en entreprise dévoilées (détail)

Des précisions sur les dérogations au port du masque obligatoire dans les locaux des entreprises ont été apportées aux partenaires sociaux. Ces exceptions dépendront en fait du niveau épidémiologique de chaque département.

Dans les zones vertes où le virus circule peu, le port du masque ne sera pas obligatoire si les locaux ont une “ventilation/aération fonctionnelle”, des écrans de protection entre les postes de travail et qu’elles fournissent à leurs employés des visières.

Dans les zones oranges, où le virus se diffuse modérément, le port du masque sera optionnel aux mêmes conditions qu’en zone verte, à condition qu’il y ait un extracteur d’air par le haut et des volumes suffisamment grands.

Enfin, dans les départements en zone rouge, il sera possible de déroger aux masques si s’ajoute à toutes ces conditions un espace de 4 mètres carrés par personne. Ces moments sans masque peuvent être pris par exemple pendant les pauses déjeuner, quand les collègues sont sortis et qu’il en reste peu dans l’open space.

Les salariés d’ateliers à faible densité pourront porter des visières s’ils effectuent des “efforts physiques intenses”. Idem, les salariés seuls dans leur bureau pourront se passer de masque, mais devront le remettre s’ils quittent leur poste de travail.

En revanche, le port du masque sera “nécessaire” pour les travailleurs exerçant en extérieur en cas de regroupement et d’incapacité à respecter la distance d’un mètre

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.