L'iran reconnait avoir abattu
L'iran reconnait avoir abattu "par erreur" le boeing 737 (détail)

Après avoir démenti durant trois jours toute responsabilité, l’Iran a finalement reconnu avoir abattu « par erreur » le Boeing ukrainien dont le crash peu après le décollage de Téhéran a causé la mort de 176 personnes

Le président Hassan Rohani a déclaré qu’il s’agissait “d’une grande tragédie et une erreur impardonnable”.

“L’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents”, a-t-il rapporté sur Twitter.

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères iranien avait déjà exprimé “regrets, excuses et condoléances”, tout en soulignant que Washington n’était pas étranger à ce drame. Une “erreur humaine en des temps de crise causée par l’aventurisme américain a mené au désastre”, a tweeté Mohammad Javad Zarif.

Une allusion à peine voilée aux tensions avec les Etats-unis. L’accident d’avion est intervenu quelques heures après une salve de missiles balistiques ordonnée par Téhéran contre des installations militaires américaines en Irak. Des représailles contre l’assassinat du général iranien Ghassem Soleimani, commandant de la force des gardiens de la révolution, cinq jours plus tôt à Bagdad.

Le Boeing ukrainien , son équipage et ses passagers, sont donc des dommages collatéraux au conflit irano-américain.

Un premier aveu avait été formulé par les forces armées iraniennes, parlant d’une “erreur humaine”, et expliquant que l’appareil a été pris pour un “avion hostile”. “Le responsable” de cette erreur va être traduit “immédiatement” en justice, a ensuite précisé l’état-major.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.