Olivier Véran :
Olivier Véran : "Il n'y a pas l'équipe de Paris contre Marseille"

D’abord accusé par une restauratrice de Marseille d’avoir “semé la peur” au fil de ses discours sur l’épidémie de Covid-19, Olivier Véran a été vivement interpellé par Michèle Rubirola, maire (EELV) de Marseille. L’élue a questionné le ministre sur le bien-fondé et l’efficacité des nombreuses restrictions décrétées par le gouvernement dans la ville ces deux derniers mois.

“Quel sera l’impact du couvre-feu sur les lieux de contamination comme les lieux de travail, la restauration collective, les universités ? Aucun.” La maire de Marseille s’est dite “inquiète” pour les commerces et le tissu associatif local notamment, avant de critiquer l’exécutif, qu’elle juge trop éloigné des réalités de sa ville.

“Il n’y a pas l’équipe de Paris contre l’équipe de Marseille”, s’est défendu Olivier Véran, arguant que les mesures prises dans la ville étaient proportionnelles à l’évolution locale de l’épidémie. “Il n’y a que l’équipe de France, a continué le ministre, la France unie.” Les deux villes sont désormais toutes les deux situées en zone de couvre-feu localisé, qui prend effet samedi 17 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici