Perquisition au domicile de Carlos Ghosn, enquête en Turquie
Perquisition au domicile de Carlos Ghosn, enquête en Turquie

Les procureurs menaient, jeudi, une perquisition au domicile de Carlos Ghosn à Tokyo, selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK. Le patron déchu de Nissan et Renault est parvenu à s’enfuir au Liban alors qu’il était assigné à résidence dans l’attente de son procès en 2020.

L’ex-PDG se trouve depuis lundi à Beyrouth, d’où il a émis un communiqué. Une conférence de presse doit avoir lieu dans les jours à venir dans la capitale libanaise, a confirmé jeudi à l’AFP l’équipe de communication de l’ancien magnat de l’automobile. Elle aura lieu le mercredi 8 janvier, selon Reuters.

Pour sa fuite, Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir été aidé par une société privée et il aurait emprunté un jet privé parti de l’aéroport du Kansai, dans l’ouest du pays. Un avion de ce type a décollé le 29 décembre vers 23 heures (heure locale) de cette infrastructure en direction d’Istanbul, ont indiqué des médias japonais. Par ailleurs, une source proche du dossier a confirmé jeudi à l’AFP que Carlos Ghosn avait non pas un mais deux passeports français, dont un sur lui.

Ce passeport, Carlos Ghosn ne l’a pas utilisé pour partir, car les autorités japonaises n’ont pas de données informatiques indiquant qu’il se serait présenté sous sa réelle identité aux contrôles aux frontières du Japon avant son départ, dans aucun des aéroports du pays.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.