Réforme des retraites : Édouard Philippe renonce à la « clause du grand-père »
Réforme des retraites : Édouard Philippe renonce à la « clause du grand-père »

Édouard Philippe a précisé ce mardi que ce dispositif – qui consisterait à appliquer la réforme aux seuls nouveaux entrants sur le marché du travail – ne concernera pas tous les Français.

“La clause du grand-père, enfin du petit-fils, n’est pas suffisamment engagée pour rendre la réforme irréversible”, a déclaré Édouard Philippe lors d’une réunion mardi 26 novembre au soir avec les députés de la majorité.

Le chef du gouvernement a également voulu “passer un message de grande détermination” : “Le combat du 5 se gagne avant le 4. Nous nous sommes engagés sur cette réforme, nous avons un mandat là-dessus”, a-t-il affirmé, en faisant référence à la grève interprofessionnelle prévue le 5 décembre. Édouard Philippe doit s’exprimer mercredi 27 novembre en sortie de Conseil des ministres et donner ses arbitrages sur cette réforme des retraites avant la fin de l’année.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.