Samuel Paty : prison avec sursis pour l'étudiante qui a dit qu'il
Samuel Paty : prison avec sursis pour l'étudiante qui a dit qu'il "méritait" de mourir (détail)

Dans le Doubs, ce jeudi, une étudiante âgée de 19 ans, a été interpellée par les gendarmes. Elle est accusée d’avoir écrit sur Facebook que l’assassinat par décapitation de Samuel Paty était “mérité”. Elle a été condamnée ce vendredi à quatre mois de prison avec sursis.

La jeune fille avait commenté un article de L’Est républicain qui annonçait un hommage au professeur d’histoire-géographie. Elle avait alors écrit : « Il ne mérite pas d’être décapité, de mourir, oui ». Malgré son retrait, un internaute avait tout de même réussi à signaler le commentaire sur la plateforme Pharos, permettant aux enquêteurs de remonter jusqu’à elle, précise BFM TV.
« On ne peut pas écrire n’importe quoi »

Devant eux, elle a exprimé des « regrets » et des « excuses » en ajoutant qu’elle était « contre ce qu’elle avait écrit ». Elle a précisé ensuite avoir effacé son message, l’ayant écrit « trop vite » et « sans réfléchir ». « Je ne suis pas du tout contre le fait qu’il ait montré une caricature. C’est un professeur qui présente le cours comme il le souhaite », a tenté de se justifier devant la barre cette étudiante d’origine algérienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici