Un vol humanitaire abattu “par erreur” par l’Éthiopie
Un vol humanitaire abattu “par erreur” par l’Éthiopie

Evolution du Covid-19 En France

confirmés
188,882
+257
décès
28,802
+31
guéri
68,355
Active
91,725
Last updated: 1 juin 2020 - 1 h 38 min (+02:00)

Une semaine après le crash de l’avion privé de la compagnie African Express Airways à bord duquel se trouvait de l’aide humanitaire pour la Somalie, l’Ethiopie avoue être à l’origine de l’accident dramatique.

Résultat d’une erreur de communication de ses troupes au sol. L’armée éthiopienne est en effet déployée dans la région pour sécuriser le camp militaire de Bardale contre les attaques du groupe terroriste des shebabs.

L’Éthiopie défend ses hommes. « L’avion avait un comportement inhabituel, volant à faible altitude, comme s’il cherchait une cible pour commettre un attentat-suicide », précisent les autorités. L’Éthiopie se dit prête à collaborer avec le Kenya et la Somalie pour faire toute la lumière sur cette affaire.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.