Virus Borna en Allemagne: huit personnes décédées entre 1999 et 2019
Virus Borna en Allemagne: huit personnes décédées entre 1999 et 2019

Une étude publiée mercredi estime que huit personnes décédées entre 1999 et 2019 dans le sud de l’Allemagne auraient pu succomber au virus de Borna. Cette maladie se traduit par une inflammation du cerveau et des méninges non purulentes.

Tous les patients chez lesquels le virus a été nouvellement diagnostiqué sont morts de 1999 à 2019, et vivaient tous dans le sud de l’Allemagne, selon cette étude publiée mercredi.

Les auteurs suggèrent d’effectuer plus souvent des tests de dépistage de la présence du virus de Borna ou bornavirus, en cas de troubles du système nerveux d’évolution rapide et de cause inconnue, afin de pouvoir établir la véritable étendue de l’infection chez les humains.

L’hôte réservoir du virus est un petit animal sauvage insectivore au nez pointu, parfois confondu avec une souris, la musaraigne bicolore à dents blanches (Crocidura leucodon, de son nom savant).

La maladie de Borna, qui doit son nom à une ville allemande, a été décrite à la fin du 18e siècle. Il s’agit d’une inflammation du cerveau et des méninges non purulentes affectant notamment les chevaux et moutons.

Les symptômes chez les personnes infectées commencent par de la fièvre, des maux de tête et de la confusion, et se poursuivent par des signes de maladie cérébrale tels qu’une démarche instable, des pertes de mémoire, des convulsions et une perte de conscience progressive.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.